0 0 voix
Note de l'article

C'était durant mon voyage à vélo en Afrique que j'ai découvert la technique pour fabriquer soi-même du papier recyclé. Je cherchais un projet amusant à réaliser avec les nièces de mon ami. Elles avaient un gros sac poubelle contenant des mois de papiers de brouillon de l'école et qui était destiné à être brûlé. On a donc décidé ensemble d'en faire des feuilles de papier recyclé à la place!

Depuis quelques années se sont écoulées. J'avais besoin de me faire des cartes de visite et je manquais cartes postales vierges que j'utilise pour réaliser des collages de fleurs séchées . L'idée m'est donc venue de recycler le contenu de ma corbeille à papier après avoir travaillé sur un autre projet pour lequel j'ai du couper et viderl'intérieur d'un livre pour en faire un compartiment secret.

Étapes de conception


Fabrication des tamis

Je me suis rendu dans la quincaillerie du village dans lequel j'habite pour me procurer les matériaux nécessaires au projet: un tasseau de bois, un morceau de moustiquaire et de petits clous.

Malheureusement ils n'avaient que des clous de charpenterie...pas tellement adaptés à cette application. J'ai donc substitué les clous par de l'epoxy en pâte qui traînait dans mes tiroirs. Le résultat avait l'air de fonctionner! Oui enfin, il en avait seulement l'air. Les tamis ont vite commencé à tomber en morceaux après leur premier passage dans l'eau. J'ai donc fini par utiliser des aiguilles comme clous improvisés.

Avec la longueur de tasseau que je me suis procuré j'ai pu fabriquer:

  • deux tamis format A5.
  • Un coffrage qui viendra se superposer aux tamis pour aider à collecter la pulpe de papier et à former les feuillets.

Préparation de la pâte à papier

Après avoir déchiré les feuilles de papier à recycler en petits morceaux je les ai mises à tremper dans l'eau toute une nuit.

J'ai par la suite réduit l'ensemble à l'état de pulpe fine à l'aide d'un mixer.

Enfin j'ai rempli mon évier d'assez d'eau pour complètement submerger le tamis avec le coffrage posé dessus. J'y ai ajouté une poignée de pâte à papier et j'ai mélangé le tout brièvement à la main.


Mise en forme des feuilles de papier

Le procédé est simple:

  1. Avec le coffrage positionné au dessus du tamis j'ai collecté du mélange eau + pulpe de papier en plongeant le tout dans l'évier. Après avoir sorti le tamis de l'eau j'ai attendu quelques instants que le gros du liquide draine, laissant ainsi un dépôt uniforme de pâte à papier sur le tamis.
  2. On retire ensuite le coffrage puis l'on recouvre la couche de papier avec un morceau de moustiquaire. J'ai alors épongé l'excédent d'eau. Ce qu'on veut c'est assécher assez la feuille pour pouvoir la décoller sans qu'elle ne se déchire.
  3. On pèle ensuite la feuille du tamis pour la disposer entre deux torchons. J'ai alors pressé l'ensemble avec ma bouteille thermos un rouleau à pâtisserie pour encore une fois assécher la feuille et l'amincir.

Séchage

Enfin les feuillets vont passer un jour ou deux coincés entre les volumes de l'encyclopédie de la fauna iberica pour finir de sécher sans gondoler.

Si vous disposez d'un vieux drap à sacrifier vous pouvez préparer des morceaux de tissu à intercaler entre les feuillets.

Lorsque je manque de patience je finis par les accrocher devant ma fenêtre pour accélérer le séchage. Si les feuilles gondolent on peut arranger ça avec un fer à repasser réglé à la bonne température.


Résultat final

J'ai expérimenté avec différents styles et différentes épaisseurs.

Pour y intégrer les pétales séchés j'ai suivi le procédé que j'ai décrit plus tôt en collectant une couche de pulpe de papier sur le tamis. Puis j'y ai déposé mes fleurs séchées et j'ai plongé le tamis à nouveau dans l'évier pour recouvrir la première couche et les fleurs d'une seconde couche de pulpe. Après ça j'ai pressé le tout comme pour les autres feuillets.


Idées d'utilisations pour votre papier recyclé


Des cartes postales en papier recyclé

Mon entrée dans les arts manuels s'est faite à travers le création de cartes postales avec des pétales de fleurs séchées et des chutes de tissus.

La photo illustre le résultat de ce travail que j'ai effectué au Sénégal. Toutes les cartes postales furent réalisées sur du papier recyclé.


Des cartes de visites et des étiquettes produits en papier recyclé

Pour cet emploi j'avais préparé à l'avance deux feuilles particulièrement épaisses, presque cartonnées.

J'ai utilisé une carte de métro comme modèle pour diviser les feuillets et les découper en format carte de visite.

Enfin j'ai tamponné mon logo et les informations que je souhaitais voir apparaître sur mes cartes de visite.

À propos du tampon: je l'ai commandé à ce vendeurs sur etsy à partir d'un fichier format .svg et je suis très satisfait du résultat.

J'ai utilisé les chutes de cette étape pour créer quelques étiquettes produit.

Dans ce cas le tampon est d'habitude destiné à marquer le cuir de mon logo mais il s'avère qu'il fonctionne aussi sur papier. Je l'ai commandé à ce vendeurs sur etsy.


Un bol décoratif en papier marché

J'ai utilisé la pulpe de papier restante pour fabriquer un bol décoratif en papier mâché.

J'ai pressé la pulpe contre le fond et les cotés du bol puis j'ai appliqué un peu de peinture aquarelle pour créer l'effet que vous pouvez voir sur la photo.

Vous pouvez trouver le résultat de cette expérience dans cet article.


Notes de bas de page


Le contenu en ligne suivant m'a apporté assistance technique ou inspiration durant la réalisation de ce projet:


S'abonner
Notification pour
invité
0 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires